L’aromathérapie, un marché en plein essor :



 



Rhumes, gastro-entérites, grippes, etc. avec l'arrivée des saisons plus fraîches viennent généralement les pathologies classiques. Si il est difficile de prévenir à 100 % les risques envers ces maladies, il est plus facile de faire la maximum pour s'en prémunir.



Malgré toutes ces précautions, personne n'est à l'abri d'un coup de froid.



Longtemps éclipsée par la science moderne, l'aromathérapie, l'utilisation des huiles essentielles à des fins thérapeutiques, a de nouveau le vent en poupe, notamment en France, profitant de l'engouement pour les produits naturels bio et la défiance envers les médicaments.



 



Les huiles essentielles



Les huiles essentielles attirent de plus en plus de femmes. Ces petits flacons présentent l'avantage d'être bénéfiques pour la santé, pour la beauté et pour le mental. Du côté de la santé, les huiles essentielles préviennent, soignent et aident à la cicatrisation. Elles ne remplacent pas un traitement médical mais soulagent efficacement de nombreux maux. Les huiles essentielles ont une action préventive grâce à leurs propriétés antivirales et antibactériennes. Elles soignent certains symptômes comme le rhume (huile essentielle d'eucalyptus), les nausées (huile essentielle de menthe poivrée) ou encore une digestion difficile avec l'huile de basilic exotique. Il n'est pas forcément utile de dépenser des fortunes en cosmétiques pour être la plus belle. L'aromathérapie agit sur l'acné et les imperfections mais aussi sur les varices. Il existe même des huiles essentielles qui agissent sur les cernes. Si vous avez le moral en berne, vous trouverez votre bonheur dans les huiles essentielles pour lutter contre la déprime, les insomnies et l'angoisse.



 



L'utilisation des huiles essentielles



Les huiles essentielles s'utilisent de différentes manières. L'utilisation la plus courante est par voie orale. L'aromathérapie peut également être administrée par voie cutanée et voie respiratoire. Pour cette dernière, il faut s'équiper d'un diffuseur d'ambiance qui permet une vaporisation des produits actifs. A fortes doses, les huiles essentielles peuvent provoquer des intoxications. Les effets indésirables sont variés, allant de démangeaisons à des convulsions. Certaines huiles s'avèrent photosensibilisantes. Dans tous les cas, les huiles essentielles ne s'utilisent jamais pures. Il existe aussi des contre-indications. Elles sont strictement déconseillées pour les femmes enceintes et allaitantes. Elles sont également proscrites pour les enfants de moins de 3 ans.



 



Le Marché des Huiles Essentielles



Les principaux utilisateurs d’huiles essentielles sont les industries de la parfumerie fine, de la cosmétique (savons, shampoings, gel-douches, crèmes…) et du nettoyage (elles masquent les odeurs désagréables des lessives et des détergents). Elles permettent de rajouter des odeurs sans laisser de traces grasses. Depuis quelques années, les huiles essentielles ont fait leur apparition dans l’agroalimentaire. Les ventes d'huiles essentielles ont connu une progression de entre 2011 et 2012. Le marché a encore progressé depuis. Le secteur de la fabrication d’huiles essentielles regroupe plusieurs établissements et aujourd'hui c'est environ 150 Huiles différentes qui sont commercialisées sur le marché, contre 300 il y 50 ans. La technicité, les efforts de normalisation et l’organisation sont les principales caractéristiques de la filière française des huiles essentielles. La France possède un savoir-faire important dans le domaine lui permettant d’exporter ses produits dans le monde entier. L’activité se concentre dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Les huiles essentielles sont utilisées dans  trois domaines différents: le marché de l'alimentaire , le marché de la cosmétique et des parfums, le marché de l'aromathérapie L’intérêt grandissant des Français envers le bien-être et la santé bio est un facteur positif pour le secteur. Les fabricants doivent sans cesse s’adapter aux besoins de leurs clients.





 



Quelques gouttes pour soigner un mal de tête, un mal de dos ou des problèmes de peau. Pour beaucoup c'est devenu un réflexe. Alors que les ventes des médicaments traditionnels sont en baisse en France, les huiles essentielles gagnent près de 20% chaque année. On s'arrache ces petits flacons censés améliorer le bien-être ou soigner les bobos du quotidien.